Rencontre surprise de Vladimir Poutine avec son homologue syrien Bachar Al-Assad

Russia’s President Vladimir Putin (R) shakes hands with his Syrian counterpart Bashar al-Assad during a meeting in Sochi on November 20, 2017. (Photo by Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK / AFP)

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré son homologue syrien Bachar Al-Assad ce lundi à Moscou. Une occasion pour les deux chefs d’État de discuter sur la lutte contre le terrorisme en Syrie, les liens économiques et la lutte contre le Covid-19, a annoncé le Kremlin.

Une rencontre s’est tenue ce lundi 13 septembre 2021 à Moscou entre le président Russe Vladimir Poutine et son homologue syrien Bachar Al-Assad a informé le Kremlin. Les deux présidents ont discuté sur la lutte contre le terrorisme en Syrie, de liens économiques et de la lutte contre le Covid-19 et ont dressé  un bilan provisoire de leur travail conjoint. .

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué la présence des forces étrangères comme un obstacle pour la Syrie. Ces forces sont intervenues sur le territoire syrien  en violation du droit international, croit-il, c’est le problème majeur de la Syrie. Selon un texte publié ce mardi 14 septembre 2021 par le Kremlin,

 « À mon avis, le problème fondamental consiste en la présence de forces armées étrangères dans certaines régions, sans autorisation de l’Onu, sans vos sanctions, ce qui contredit le droit international et vous prive de la possibilité de vous efforcer de consolider le pays et de vous engager sur la voie de sa reconstruction à un rythme qui serait possible en cas de contrôle de l’ensemble du territoire par le gouvernement légitime», a-t-il estimé selon le document du Kremlin.

Le succès des forces syriennes et russes

Apres sa réélection en mai dernier, Bachar Al-Assad s’est félicité du succès des forces syriennes et russes, sollicitée en 2015 par Damas, dans la lutte contre le terrorisme et la libération des régions occupées. «En prenant en compte le fait que le terrorisme international ne connaît pas de frontières et que cette peste se répand à travers le monde, je peux constater que nos armées ont apporté une énorme contribution pour protéger l’humanité » a-t-il déclaré.

Montrant son appréciation pour l’énorme support du Kremlin vis-à-vis de son pays, le président syrien Bachar Al-Assad a remercié le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov pour sa politique menée sur l’arène internationale visant à défendre les normes du droit.

Toutefois, il a qualifié les sanctions syriennes d’inhumaines, d’illégitimes et d’antinationales. Il a déploré également l’entrave des processus politiques depuis trois ans sous l’influence de certaines puissances.

Les relations syro-russes datent de longue date. Damas et Moscou établissent leurs relations depuis l’indépendance de la Syrie en 1946. Ce dernier est un allié de forte importance pour la Russie dans la région, ayant signé leur premier accord en 1956 sur l’armement. Un an plus tard, ils ont entrepris une coopération économique en vue de développer l’industrie, les infrastructures et l’irrigation en Syrie.

Dans les années 2000, avec l’arrivé de Vladimir Poutine au pouvoir en Russie et Bachar Al-Assad succédant à son père en Syrie, les liens entre les deux pays se sont resserrés.  En 2010, le commerce d’armement évalué à 529 millions d’Euro, puis en 2012 à 550 millions de dollars.

Christophane J. DORVIL

Read Previous

Woolmay Jean-Pierre sera bien à Milan Fashion Week

Read Next

D’jimy Malval a remporté le Prix Joseph D. Charles 2021 des Lycéens