Le romancier haïtien Guy Bélizaire finaliste du Prix Émergence AAOF 2021

Avec son tout premier roman titré « Rue des rêves brisés », l’écrivain haïtien Guy Bélizaire a été sélectionné avec deux autres finalistes pour la finale de l’édition 2021 du Prix Émergence AAOF au Canada. Le lauréat ou la lauréate de ce prestigieux prix sera désigné le 20 octobre 2021 à l’ occasion de la cérémonie de la remise des Prix du livre d’Ottawa.

« Rue des rêves brisés » du romancier d’origine haïtienne Guy Bélizaire, publié aux éditions l’Interligne, à Ottawa au Canada est en lice pour le Prix Émergence AAOF 2021. La nouvelle a été annoncée par l’association des auteures et auteurs de l’Ontario Français (AAOF), le mardi 14 septembre 2021.

Accompagné d’une bourse de 3,000 dollars américains, le Prix Émergence AAOF récompense tous les deux ans, un auteur ou une autrice franco-ontarien en herbe, qui « en est à la publication de son premier ou de son second ouvrage dédiés à des adultes ». Créé en 2013, il est financé par le Fonds Françoise-et-Yvan-Lepage (AAOF) de la Fondation franco-ontarienne.  

Pour cette édition 2021, trois ouvrages ont été sélectionnés pour la finale. Il s’agit de « Premier quart » le premier recueil de poèmes de l’Ottavienne Véronique Sylvain ; « Rue des rêves brisés », de l’écrivain d’origine haïtienne Guy Bélizaire, et « Gaucher.ère contrarié.e », de l’auteur V.S Goela. 

Le jury était composé de « Louis Anctil des Éditions du pacifique Nord-Ouest, d’Éric Dumais, président fondateur de La Bible urbaine et de Michèle Matteau, autrice ».

Rue des rêves brisés a reçu beaucoup d’éloges auprès des trois jurés. Se disant touché droit au cœur par le récit de Guy Bélizaire, qui met en contradiction les rêves de deux générations d’immigrants. Les membres du jury se sentent éblouis du récit. «Rue des rêves brisés est une histoire profondément humaine, tristement d’actualité, qui abat bien des préjugés, en plus de nous ouvrir à de nouveaux horizons». 

À travers « Rues des rêves brisés », l’homme de lettres « creuse la question des racines à travers le parcours d’un jeune homme issu de l’immigration haïtienne ». C’est l’histoire du jeune Christophe âgé de 17 ans qui est né au Québec, Canada. Ce dernier, depuis son enfance, rêve de connaître ce magnifique pays dont ses parents ne cessent de raconter des histoires honorifiques. Horrifié, il a pu constater à la télé la triste vérité et décida de ne plus faire le voyage. 

Aujourd’hui, avec cet ouvrage le romancier haïtien Guy Bélizaire résidant depuis plus de quarante ans au Québec concourt pour le Prix Emergence 2021, pour ensuite succéder au lauréat du Prix littéraire Émergence 2019 de l’AAOF, le romancier Blaise Ndala pour son roman Sans Capote et Kalachnikov publié aux éditions Mémoire d’encrier. 

Jodania N. MARCELIN

Read Previous

Haïti, deuxième grande réserve d’iridium au monde

Read Next

Les rythmes folkloriques, un levier pour l’économie et le développement durable d’Haïti