JO 2020 : Les faits exceptionnels des Jeux olympiques de Tokyo

Reporté à cause de l’inquiétude que provoquait le Covid-19, les Jeux olympiques de Tokyo ont été marqués par quelques moments forts et de souvenirs exceptionnels pour le public.

5000 drones et une cérémonie à huis clos

Une fois de plus, le Japon a prouvé sa technologie de pointe en déployant plusieurs drones pour la couverture et la surveillance hors paire de toutes les activités déroulées du 23 juillet au 9 août 2021, et un ballet de plus de 1824 drones disponibles à illuminer le ciel pendant la cérémonie pour former le logo des 32ème JO, ensuite pour dessiner la planète terre. C’est aussi la toute première fois que la cérémonie d’ouverture à été célébrée à huis clos.

Pour le football, le Brésil conserve son titre

Pour une deuxième fois consécutive, la Seleçao conserve le titre de champion du football masculin. Après Rio en 2016, les Auriverde ont réitéré la belle histoire. Les coéquipiers de Daniel Alves rejoignent leur grand rival Argentine qui compte aussi deux titres aux jeux olympiques.

Osaka quitte la compétition de très tôt

La star japonaise d’origine haïtienne, Naomi Osaka a laissé très tôt la compétition en 8ème de finale. Selon elle, sa méforme est liée au problème mental dont elle a souffert au cours du tournoi Roland-Garros.

Simon Biles

La quadruple championne olympique en 2016, Simone Biles a aussi abandonné la compétition, mais cette fois-ci volontairement, après avoir été qualifiée pour la finale de gymnastique. La gymnaste de 24 ans a justifié son choix par des raisons de santé mentale. Elle a choqué le monde en avouant que son abandon tiré d’un manque de confiance en elle-même. Contre toute bévue, elle a préféré renoncer. Mais peu de temps après, elle fait son grand retour et finit par remporter la médaille de bronze.

Team USA encore et toujours

L’équipe de basket-ball des USA a monopolisé pour une quatrième fois consécutive la médaille d’or 2008, 2012, 2016 et 2020. La team USA a raflé les sept premières éditions officielles de basket-ball aux Jeux olympiques de 1936 à 1964. Pour la nouvelle édition 2021, les Américains restent encore invaincus avec un 16ème titre de champion.

Un nouveau record en sprint

Lamont Marcel Jacobs, un nouveau sprinteur de marque. En 9 sec 80, l’athlète italien a parcouru les 100 mètres. Un record épatant! Le jeune athlète de 26 ans qui n’a jamais participé à une finale mondiale en plein air a créé la sensation en mettant le monde à ses pieds avec ce sublime exploit. Il également remporté le 400 mêtre relais en équipe.

Double médaille d’or pour deux amis en saut en hauteur

L’italien Gianmarco Tamberi et le quatarien Mutaz Essa Barshim ont partagé la médaille d’or en saut en hauteur après avoir terminé à égalité parfaite lors d’une finale éblouie des actions spectaculaires.

Ces records et moments assez surprenants enregistrés aux JO 2021 resteront à jamais pour les générations montantes.

Sovenel JEAN

Read Previous

Le Barcelone rend à Nike les maillots fabriqués pour Messi, première conséquence du départ

Read Next

Joe Biden annonce son « Sommet virtuel pour la démocratie » , les observateurs parlent de défi lancé à Pékin