Et si Dessalines était un prince déchu de la couronne britannique ?

La question se pose et requiert une exploration en profondeur en même temps qu’elle impose de revisiter l’histoire de la République d’Haïti.

Ce 20 septembre 2021 marque l’anniversaire de naissance de l’Empereur Jacques 1er, de son nom civil Jean-Jacques Dessalines. Selon certains historiens Jean-Jacques Dessalines aurait pris naissance à Grand-Rivière du Nord sur l’habitation de Cormier. Une thèse contestée par le professeur et docteur en sciences politiques Gracien Jean sur la base principalement d’une déclaration de Dessalines sur son statut, de la représentation que faisait de lui le royaume britannique et de ses relations privilégiées avec l’Angleterre.

« Et si Dessalines était un prince déchu de la couronne britannique ? », se demande le professeur qui évoque des faits historiques pour étayer son questionnement critique tout en soutenant que la question mérite d’être explorée.

Dessalines se percevait comme noble

Dr Gracien Jean rapporte que le Père de la nation haïtienne, Jean-Jacques Dessalines se percevait comme noble. « Je suis le seul noble de Saint-Domingue », déclarait-il, selon le spécialiste qui n’a toutefois pas précisé le contexte de cette déclaration attribuée à Dessalines.

Pour lui, cette déclaration tire sa vraisemblance dans le sang africain dans la royauté occidentale notamment dans la monarchie au Royaume-Uni. Dr Jean prend, pour exemple, la reine Charlotte, prétendue d’ascendance africaine et métisse.  Elle a vécu de 1744 à 1818 et fut l’épouse de Georges III (1738-1820).

Charlotte fut reine du Royaume-Uni de 1761 à sa mort en 1818. Son nom complet est Sophie-Charlotte de Mecklembourg-Strelitz. Elle est l’aïeule d’Élisabeth II, l’actuelle reine du Royaume-Uni et grand-mère la de reine Victoria qui régna 63 ans 7 mois sur le Royaume-Uni d’Angleterre. Deuxième plus long règne après celui d’Élisabeth II.

De nombreuses familles royales actuelles descendent de Charlotte soit comme grand-mère ou aïeule. Il s’agit, entre autres, du roi Felipe VI d’Espagne, du roi Harald V de Norvège, du roi Carl XVI Gustaf de Suède et de la reine Margrethe II de Danemark, rapporte le site internet site histoiresroyales.fr

Charlotte était « petite et tordue, avec un vrai visage de mulâtre », disait d’elle le médecin de la famille royale de Saxe-Cobourg, Christian Friedrich von Stockmar, cité par ledit site. Pour l’auteur Horace Walpole, la reine Charlotte avait « les narines trop larges » et « la bouche a le même défaut ». Le peintre Allan Ramsay a peint la reine de son vivant avec des « narines épatées et des lèvres épaisses ». « L’apparence indubitablement africaine » de la reine Charlotte et « sa physionomie négroïde sont le résultat de ses ancêtres africains éloignés », conclut Mario de Valdes Y Cocom, un des défenseurs de la théorie revendiquant l’origine africaine de la reine Charlotte.

Dessalines représenté en noble

Contrairement au portrait dressé par les Français, dans les archives anglaises, Dessalines est représenté sous un air noble, mulâtre et les cheveux bouclés, explique Dr Gracien Jean. De la même manière que Faustin Soulouque considéré comme l’un de ses arrières petits fils par certains historiens mais comme son fils naturel suivant d’autres.

Qu’est-ce qui peut bien justifier cette représentation particulière et plus flatteuse de Dessalines ? La réponse à cette question requiert de creuser en profondeur, de revisiter l’histoire, croit le spécialiste.

D’autres faits encore imposent de revisiter l’histoire de la République d’Haïti. Par exemple, le fait de retrouver dans les mêmes archives anglaises des titres de noblesse signés par l’Empereur Jacques 1er pour anoblir des ducs, des barons et autres. Alors que la version française de l’histoire d’Haïti campe Dessalines comme un analphabète ne sachant ni écrire ni lire.

Dessalines et le Royaume-Uni : des relations privilégiées

D’après le professeur Jean, Dessalines entretenait des liens très serrés avec la couronne britannique à l’époque. Non seulement l’Angleterre aidait considérablement à combattre les Français et à consolider l’indépendance, dit-il, mais elle gardait également les documents d’archives, les documents sur la vie personnelle de l’Empereur, les actes fondateurs de l’indépendance. On y a retrouvé récemment l’acte de l’indépendance de la République d’Haïti.

Après la capitulation des Français lors de la célèbre Bataille de Vertières, la marine anglaise a constitué un blocus maritime afin d’empêcher aux troupes spéciales de l’armée de Napoléon d’atteindre la colonie.

Au lendemain de l’indépendance, la République d’Haïti n’avait que deux alliés : la Russie des Tsars et l’Angleterre, renchérit Dr Gracien Jean.                                                                                                                                                                    

L’homme : son caractère, ses idées et ses réalisations

Dessalines a été franc, sincère et juste. Il était animé par un idéal de justice, d’équité et de bien-être pour tous. Sensible aux martyres que subissaient ses frères et sœurs esclaves, Jean Jacques Dessalines soufrait psychologiquement du souci de libérer les esclaves du joug colonialiste français.  Décrit comme un homme très juste et sincère par le Docteur, l’empereur s’est inspiré du sort des esclaves pour se laisser embraser par les flammes de la révolution.

Les idées de Jean-Jacques Dessalines reposaient essentiellement sur la défense de l’être humain dans toute sa dimension. Défendant l’équité sociale, le Père fondateur de la Nation a prôné l’accès aux ressources à tous. Une vision traduisant l’idée d’une redistribution de richesses portée par sa politique agraire, a été au premier plan durant son règne.

Déterminé à abolir l’esclavage, il a fait de la République d’Haïti une terre d’accueil pour les assujettis, les assoiffés de liberté. « Jean Jacques DESSALINES a fait d’Haïti une terre de refuge pour ceux et celle qui fuyaient l’oppression, peu importe leur couleur de peau », écrit l’historien Wien Webert Arthus dans son ouvrage « Les grandes dates de l’histoire diplomatique d’Haïti ».

Ses réalisations

L’une des plus grandes réalisations de Jean Jacques Dessalines a été «la libération de l’humanité », argue le Dr Gracien. Un monde qu’a connu l’esclavage pendant des millénaires, mais avec Dessalines la chaine de l’esclavage allait être brisée grâce à de nombreuses luttes menée contre celui-ci, croit-il.

Dessalines est le Père de la Nation également père de l’humanité. Grâce à lui, l’humanité jouit de la liberté dont les Français, les Américains, les Vénézuéliens, etc.

En plus, le professeur a avancé que l’empereur Jacques Ier a donné naissance à la première République indépendante du monde, consacrée par la constitution impériale de 1805.

Socialiste de son état, Jean-Jacques Dessalines a inspiré la doctrine socialiste tel qu’on le connait aujourd’hui. « Karl Max est Dessalinien, car Dessalines est né avant Marx », argumente-il. Dessalines voyait l’homme comme un être humain digne de justice sociale et de bien-être, quelque soit sa race, son origine, sa religion. Sa constitution impériale de 1805 consacrait à tous le droit de propriété, de liberté et de bien-être. C’est l’homme tel que conçu aujourd’hui par la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU.

« Dessalines est le plus grand de tous les temps. Il a réussi une révolution permanente qui a aboli à jamais l’esclavage millénaire », soutient Dr Gracien Jean.

Docteur et professeur Gracien Jean, humanocrate et spécialiste en Dessalines
Extrait d’interview de Dr Gracien Jean, Spécialiste de Dessalines

Christophane J. DORVIL et Sovensky  W. JOSEPH

Read Previous

Les championnats de quartier en Haïti, un atout pour le foot-ball et le basket-ball haïtiens

Read Next

Pour une relance de la production du coton en Haïti